Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/cent-droles-doiseaux-de-la-foret.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/lettres-dolly.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/vikings-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/noblesse-oblige-tome-7-le-roi-mis-nu.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/prada-prejuges.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/lhayden-tome-1-le-secret-deli.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/le-trone-de-fer-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/piece-montee.html

vendredi 13 juin 2014

La septième vague

Titre du roman : La septième vague

Auteur : Daniel Glattauer

Traduit par : Anne-Sophie Anglaret

Nombre de pages : 288

Mon édition : Le Livre de Poche

Genre : Contemporain

4ème de couverture :

Leo Leike était à Boston en exil, le voici qui revient. Il y fuyait la romance épistolaire qui l'unissait en esprit à Emmi. Elle reposait sur trois principes : pas de rencontre, pas de sexe, pas d'avenir. Faut-il mettre un terme à une histoire d'amour où l'on ne connaît pas le visage de l'autre ? Où l'on rêve de tous les possibles ? Où les caresses sont interdites ? «Pourquoi veux-tu me rencontrer ?» demande Leo, inquiet. «Parce que je veux que tu en finisses avec l'idée que je veux en finir», répond Emmi, séductrice. Alors, dans ce roman virtuose qui joue avec les codes de l'amour courtois et les pièges de la communication moderne, la farandole continue, le charme agit, jusqu’au dernier mail…

 
Ce que j’en pense :

13 juin 2014, 8h00
Objet : Mon avis sur la septième vague
Dur, dur de se remettre dans l’ambiance si longtemps après la lecture du premier tome. Pourtant, j’avais beaucoup aimé Quand souffle le vent du nord, mais cela ne m’a pas empêchée d’avoir de gros trous de mémoire… 

Trente seconde plus tard.
RÉP : 
Certes, mais tout finit par se remettre en place petit à petit, non ?

Cinq minutes plus tard.
RE :
Oui, mais au début j’ai vraiment pataugé. Toutefois, j’ai aimé retrouver les échanges épistolaires super dynamiques qui s’appuient sur les non-dits. L’auteur exploite très bien ce procédé pour faire comprendre ce qu’il s’est passé lors des rendez-vous d’Emmi et Leo.

Une minute plus tard.
RÉP :
Parce qu’ils se rencontrent enfin ?!

Deux minutes plus tard.
RE :
OUI ! Et pas qu’une fois… Enfin, ils se découvrent dans la vraie vie, en chair et en os. Ce qui donne un nouveau souffle à l’histoire. On découvre une Emmi très forte, qui recherche le bonheur et veut être libre de disposer d’elle-même comme elle l’entend.

Quarante-cinq secondes plus tard.
RÉP :
Elle s’affirme dis donc !

Une minute plus tard.
RE :
Oui, alors que Leo m’a paru bien mou à côté, presque fade. Peut-être, sans doute même, dépassé par les événements.

Dix secondes plus tard.
RÉP :
Dommage…

Quatre minutes plus tard.
RE :
Oui. Mais ce qui m’a le plus dérangé, c’est ce sentiment de malaise pendant la lecture. Je ne saurais pas expliquer pourquoi… mais la lecture de ce roman m’a vraiment mis mal à l’aise. Je ne sais pas pourquoi : peut-être trop vrai, trop crédible, trop malsain… C’était assez paradoxal, je ne me sentais pas à mon aise lorsque je le lisais et pourtant je voulais absolument savoir la suite !

Cinquante secondes plus tard.
RÉP :
Attention, la schizophrénie te guette ! ;P

Deux minutes plus tard.
RE :
Moui, peut-être… en tous cas, c’est ce que je retiendrai de ce roman. Une envie de savoir le fin mot de l’histoire mais un vrai sentiment d’inconfort à la lecture. Le premier tome, finalement, se suffisait à lui-même. Merci quand même à A S K ! de me l’avoir prêté !

Appréciation globale : 
Mitigée

Se le procurer :

& Enjoy

10 commentaires:

  1. Haa, bien vu le format de la chronique !
    J'ai eu plutôt le même ressenti que toi : j'aime bien l'évolution d'Emmi (qui reste globalement capricieuse et chiante mais j'ai apprécié son affirmation et sa recherche du bonheur), j'aime bien que le ressenti me mette mal à l'aise (masochisme profond)... Mais ça tournait sacrément en rond quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé... c'était le moment où jamais ! Je me suis bien amusée à écrire cette chronique. Au moins, ça change :)
      Ah oui, clairement maso là... moi j'ai pas du tout aimé cette sensation ! ^^ Mais c'est clair que ça tournait en rond !

      Supprimer
  2. Sympa comme format de chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Petit clin d’œil à la forme choisi par l'auteur, cela change des autres chroniques que je fais comme ça :)

      Supprimer
  3. Original comme format de chronique même si ça rappelle les conversations instantanées. ;)
    Comme toi, j'avais beaucoup aimé Quand souffle le vent du nord mais alors La septième vague ne me laisse aucun souvenir ! Ce qui explique à quel point elle m'a marqué ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai essayé de calquer le format du livre, histoire de changer un peu. Et puis, c'était le moment où jamais =)
      Tu me rassures un peu, j'avais l'impression d'être bizarre mais peut-être que ce deuxième tome est juste en dessous du premier ^^

      Supprimer
  4. J'ai tout autant adoré ce roman que le tome 2, je les ai trouvés géniaux!!! *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement le deuxième tome ! ^^

      Supprimer
  5. Honte à moi, je n'avais même pas vuuuuu !
    Ralala, chapeau pour la mise en page de la chronique, quelle idée géniale tu as eu là ! Chapeau bas ! Ca m'a fait sourire en tout cas ^^
    Dommage que tu ne l'aies pas autant apprécié (je vais commencer à croire que tout ce que je te prête ne te plait pas des masses si ça continue =>)
    Non mais je t'en prie ^^ L'avantage c'est que ça te permet de faire des économies :p Et puis bon, tu sais que c'est toujours avec plaisir héhé ^^ ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rooooooooooooooooooh, tant pis, tu seras fouettée :P
      Héhé merci, je sais, je sais, je suis géniale (a) Hmmm... en tous cas, je me suis bien amusée à l'écrire :D
      Meuh non, crois pas des choses comme ça !!! Regarde, j'avais bien aimé QB :P

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !