Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/cent-droles-doiseaux-de-la-foret.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/lettres-dolly.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/vikings-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/noblesse-oblige-tome-7-le-roi-mis-nu.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/prada-prejuges.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/lhayden-tome-1-le-secret-deli.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/le-trone-de-fer-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/piece-montee.html

mercredi 29 août 2012

Le refuge

Titre du roman : Le refuge

Auteur : Niki Valentine

Nombre de pages : 288

Mon édition : MA éditions

Genre : Thriller

4ème de couverture :

Susie et Martin décident de célébrer leur dixième anniversaire de mariage en retournant dans les Highlands écossaises où ils avaient passé leur lune de miel. A Fort William, plaidant le besoin d'aventure, Martin insiste pour qu'ils partent en randonnée sur deux jours, malgré le temps pluvieux de novembre. Susie est réticente mais se laisse finalement convaincre. Arrivés au refuge, un violent orage se déchaîne et ils se retrouvent coincés dans cette simple cabane, à des kilomètres de tout et complètement isolés. Leurs innocentes chamailleries dégénèrent en violentes disputes, et Sue commence à sentir qu'ils ne sont pas vraiment seuls - surtout quand une sombre présence semble prendre possession du couple. Sans aucun moyen de s'échapper, Sue et Martin doivent s'efforcer de rester sains d'esprit tandis que l'abri se change rapidement en prison - et que leurs pensées se mettent à devenir meurtrières...

Ce que j’en pense :

Au début, Susie et Martin semblent être un couple normal. Pour faire plaisir à son mari, Susie accepte de partir en randonnée et de dormir dans un refuge. De quoi mettre un peu de folie, une petite pointe d’aventure, dans leur routine. Toutefois, un orage les empêche de rentrer comme prévu : les voilà coincés dans ce refuge, seuls et sans vivre. Une situation extrême qui peut pousser certaines personnes à bout. Petit à petit, le doute commence à s’insinuer dans l’esprit de Susie, qui est vraiment Martin ?

Avec un livre pareil, il est difficile de ne pas devenir paranoïaque. Dès les premières pages, j’avais peur. Peur de ce qui allait se passer, je me méfiais des personnages qui agissent, il faut bien l’avouer, de façon très bizarre. La tension augmente petit à petit et plus le dénouement approche plus l’attente devient insupportable. On doute. On doute beaucoup. Martin est décrit par sa femme comme un homme autoritaire, sûr de lui, dominateur. On comprend vite qu’elle a peur de lui, que cet homme cache une personnalité ombrageuse. Oui mais plus on avance dans l’histoire, plus on en vient à douter de la santé mentale de Susie et de ses allégations. Elle pourrait tout aussi bien être en train de sombrer dans une folie paranoïaque, qui la pousse à se méfier son époux. Du coup, il est difficile de savoir qui a raison et qui a tort avant la fin du roman.

Malheureusement, ce livre souffre de quelques longueurs et de répétitions qui alourdissent le récit. Par exemple, je ne vois pas l’intérêt de répéter une bonne douzaine de fois que Susie pourrait reconnaitre la toux si caractéristique de son mari. Le dire une fois suffit amplement. C’est le seul bémol que je lui trouve, car pour le reste c’est un bon thriller.

En conclusion, la tension et le suspens sont omniprésents dans cet ouvrage. Il est dommage qu’il y ait tout de même quelques longueurs ou répétitions, mais la lecture reste agréable. Sous nos yeux, Susie et Martin se découvrent, changent et révèlent leur vraie nature.

Appréciation globale : 
à frémir

Se le procurer :

& Enjoy

8 commentaires:

  1. j'ai beaucoup aimé ce livre et c'est clair qu'on peut vite devenir parano ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je l'étais totalement ! Je me méfiais des deux personnages quoiqu'ils disent ^^

      Supprimer
  2. Bon, et bien, tu peux l'ajouter à LA liste hein (a) Déjà le résumé me donnait l'eau à la bouche, mais avec ta chronique en prime, je meurs d'envie de le lire :p

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis malheureusement pas une adepte des Thrillers. A chaque fois je ne les fini pas .. Ce sera donc pas pour moi. :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas fan non plus, mais de temps en temps c'est agréable. Tant que ce n'est pas gore (sinon je referme tout de suite le livre ^^).

      Supprimer
  4. J'ai trouvé assez fort de raconter une histoire qui dure presque 300 pages dans une simple cabane où il ne se passe finalement pas grand-chose et qu'au final ce soit tellement prenant. Un bon triller psychologique, assurément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain, c'est un huis-clos réussi mais un peu longuet par moments (pour ma part). Mais ce thriller est captivant ^^

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !