Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/la-sur-du-roi.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html

lundi 27 septembre 2010

Là-haut vers le nord

là haut.jpg
Titre du roman : Là-haut vers le nord

Auteur : Joseph Boyden

Genre : Recueil de Nouvelles / Contemporain

 Nombre de pages : 316

Note :http://img84.imageshack.us/img84/636/note3.jpg

Résumé bref :

Là-haut vers le nord de l'Ontario, des femmes et des hommes, indiens pour la plupart, vivent, aiment, rêvent et meurent. Joseph Boyden évoque avec sensibilité leurs histoires singulières au parfum de légende : une jeune fille tombe amoureuse d'un loup ; un gamin passionné de catch vole au secours de son héros ; un jeune homme prétend envers et contre tous être un ours... Ces nouvelles étonnantes, mélange fascinant d'émotion, de colère et de grâce, de violence et de poésie, dessinent, à la manière d'un roman choral, les pleins et les déliés d'une communauté humaine.

Pourquoi ce livre ?

Car un partenariat entre les éditions Le livre de Poche et Blog-o-Book m’a permis de l’obtenir et de le lire. Je les remercie donc très chaleureusement.

Ce que j’en pense :

Les histoires sont très variées, et comme souvent dans ces cas là, il y en a qui plaisent et d’autres pas. Les nouvelles m’ont majoritairement plu, mais certaines sont vraiment longues et sans aucun intérêt, alors que d’autres sont tout simplement passionnantes. Au début je pensais trouver de vieilles légendes indiennes, ce qui m’aurait beaucoup intéressé. Mais j’ai du mal lire le résumé car, ce n’est pas le cas. Il s’agit de « Légendes Modernes » qui nous montrent la différence entre deux mondes totalement différents, celui des Indiens et celui des Blancs. Les nouvelles semblent vouloir nous montrer quel impact (plutôt négatif) a eu l’arrivée des Blancs sur le peuple Indien. Les Blancs ont voulu tout changer, tout faire à leur idée, et bien entendu ça a signé la perte, ou du moins, le déclin de l’autre civilisation. C’est ainsi que les Indiens se retrouvent parqués dans des réserves, ayant perdu une bonne partie de leurs traditions et coutumes, et à apprendre à leur dépens les méfaits de l’alcool et des sucreries.

Le livre est composé de quatre parties et treize nouvelles. Il y a tout de même une petite différence entre les trois premières parties et la dernière. Dans les trois premières on change totalement d’histoire à chaque nouvelle, on change également de personnages et de lieux. Dans la quatrième partie, les quatre récits qui la composent s’attachent tous à la même histoire, mais à chaque fois elle est racontée par une nouvelle personne. C’est peut-être parce que cette forme s’apparente un peu plus à un roman, mais je l’ai beaucoup appréciée. J’ai bien aimé découvrir les différentes opinions des personnages au fil de ma lecture.
Pour ce qui est du style de l’auteur, il est assez agréable. En tous cas il n’est pas difficile à suivre, c’est écrit de façon simple, avec des phrases courtes qui facilitent la compréhension du texte. Les lieux et atmosphères sont si bien décrits, qu’en lisant on se croirait presque au milieu d’une réserve, parmi les Indiens. Cependant, s’agissant de nouvelles, il n’y a pas forcément de point final à l’histoire, pas toujours en tous cas, c’est donc plus des instants de vie capturés par écrit.

Petits bémols : il y a quelques noms de tribus « inconnus » [pour moi] et il est parfois difficile de les retenir pour faire la différence par la suite entre les différents membres de tribus. Mais ce n’est pas bien grave. Par contre, je dois avouer ne pas avoir compris la première nouvelle. Je l’ai lu et relu, et la fin reste pour moi … un mystère. Si jamais quelqu’un sait m’expliquer ! ^^

En résumé c’est un livre agréable à lire. Les nouvelles sont parfois intéressantes, parfois mignonnes voire passionnantes. Mais elles sont aussi de temps en temps longues et ennuyeuses. Je trouve ça dommage car ça casse un peu le rythme de la lecture. Cependant, il est très intéressant pour comprendre le point de vue des Indiens, voir ce qu’ils ont perdu avec l’arrivée des Blancs.
logoldp.pnglogobob01.jpg


& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !