Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/02/miss-pain-depices.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/02/a-nos-amours-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/02/phobos-tome-4.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/02/la-mythologie-grecque-en-bd.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/02/phobos-tome-4.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/01/comment-survivre-une-enorme-gueule-de.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/01/lecture-commune-2-apocalypsis-tome-3.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2018/01/daringham-hall-tome-1-lheritier.html

vendredi 29 décembre 2017

Les sœurs Carmines, tome 1 - Le complot des corbeaux

Titre du roman : Les sœurs Carmines, tome 1 - Le complot des corbeaux

Auteur : Ariel Holzl

Illustrateur : Melchior Ascaride

Nombre de pages : 263

Mon édition : Mnémos

Genre :
Fantasy

4ème de couverture : 

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…
 
Ce que j’en pense :

Les sœurs Carmines – Tristabelle, Merryvère et Dolorine – vivent seules depuis la mort de leur mère. Elles habitent à Grisailles, une ville qui porte bien son nom car elle est aussi déprimante que dangereuse. Pour subvenir à leurs besoins Merryvère – ou Merry pour les intimes – s’est trouvé une vocation pour la cambriole.

Malheureusement, son dernier casse ne s’est pas du tout passé comme prévu. Du coup, elle se retrouve avec encore plus de dettes qu’avant, mais surtout elle a mis le nez dans un complot qu’elle aurait préféré ignorer… Car désormais, elle est traquée en tant qu’ennemi n°1 par certaines des plus puissantes familles de Grisailles.

Ce premier tome, et premier roman de l’auteur, est une belle réussite. L’ambiance y est très glauque et malsaine, mais le lecteur en redemande car l'ambiance est bien exploitée par l’auteur. Cela ne devient jamais pesant, car Ariel Holzl trouve toujours le moyen de faire rire ou sourire le lecteur. De plus, vampires, nécromanciens, mages, humains lambdas et morts-vivants se côtoient sans que ça ne paraisse étrange. En résulte un univers décalé, travaillé et original.

Ce tome-ci est centré sur Merry, une jeune voleuse (habituellement) assez douée et fétichiste des armes blanches. Elle n’en est pas moins courageuse et prête à tout pour sauver sa famille. Mais ses deux sœurs ne sont pas en reste. Il faut dire que les trois miss Carmines ont leur caractère, leur personnalité et ce petit truc en plus qui fait qu’on s’attache tout particulièrement aux personnages.

Ainsi, même si Tristabelle est une vraie tête à claques et qu’elle a un petit problème d’é-lo-cu-tion insolent, je l’ai trouvée touchante. Quant à Dolorine, c’est l’innocence à l’état pur. Impossible de ne pas craquer pour cette petite fille qu’on découvre via son journal intime, qui converse avec les fantômes et qui tempère les emportements meurtriers de sa poupée, Monsieur Nyx.

En conclusion, un premier tome qui m’a scotchée. J’ai tout aimé dans cette lecture : l’univers, l’ambiance, les personnages, l’histoire, la plume de l’auteur... C’est un véritable coup de cœur !

Un grand merci à Babelio et aux éditions Mnémos pour cette belle découverte.

Appréciation globale : 
Coup de cœur !
À voir sur le blog :
Lazy Sunday #13 avec Les soeurs Carmines, tome 1

Se le procurer :

& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !