Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/10/a-nous-deux-paris.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/09/gloutons-dragons-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/the-sun-is-also-star.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/agence-confettis-meme-pas-peur.html

jeudi 10 mars 2016

L’assassin qui rêvait d’une place au paradis

Titre du roman : L’assassin qui rêvait d’une place au paradis

Auteur : Jonas Jonasson

Traduit par : Laurence Mennerich

Nombre de pages : 480

Mon édition : Presses de la cité

Genre : Contemporain

4ème de couverture :

L'Évangile selon Dédé

Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s'associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d'un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets. Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin...

Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, son analphabète qui savait compter, c'est à un malfrat repenti que Jonas Jonasson donne une seconde chance. Déjanté !

 
Ce que j’en pense :
« La catastrophe couvait, car s’il se mettait à lire des livres préconisant de tendre l’autre joue, lui dont le métier était de fendre des nez et des mâchoires le lundi, le mercredi et le vendredi… que resterait-il de leur entreprise ? » (p. 87)
Par un étrange concours de circonstances Dédé le Meurtrier, criminel notoire, Per Persson, réceptionniste désargenté et Johanna Kjellander, pasteur impie, s’associent. Dédé fait le sale boulot, casse des bras, des jambes… tandis que les deux autres gèrent les commandes et surtout les recettes. Les affaires marchent bien, jusqu’au jour où Dédé décide d’abandonner toute violence et préfère faire le bien autour de lui. Cependant, ses deux acolytes ne l’entendent pas de cette oreille et ne comptent pas renoncer si facilement…

Autant annoncer tout de suite la couleur : ce livre a été une déception. Il ne présente, à mon sens, pas beaucoup d’intérêt. Il faut dire que je m’attendais à plus d’action, alors qu’en fait cela relève plus d’une arnaque financière d’envergure nationale. Du coup, c’est extrêmement lent et ennuyeux.

C’est un livre qu’il faut évidemment lire au 2ème degré, mais je n’ai pas accroché à l’humour de l’auteur. C’est trop loufoque, excentrique et invraisemblable. De plus, Jonas Jonasson tire un peu sur la corde en nous servant toujours plus ou moins les mêmes blagues ou situations comiques. Ce qui finit par être lassant.

Pour ce qui est des personnages, il faut bien reconnaître qu’ils sont travaillés. D’un côté, on a Dédé, un peu rustaud, aussi bête que ses pieds et tellement naïf qu’il devient le dindon de la farce. De l’autre, on a Johanna – jeune femme au fort caractère – et Per – insignifiant et sans intérêt – unis par leur immoralité et leur cupidité dévorante. Malheureusement, aucun des trois n’est particulièrement touchant ou attachant, ce qui rend cette lecture d’autant plus longue !

En conclusion, je me suis ennuyée au cours de cette lecture, car je n’ai pas accroché aux personnages et à l’humour un peu poussif. Je ne doute pas que ce roman trouvera ses lecteurs… mais je n’en fais définitivement pas partie !

Lu dans le cadre d'une Masse critique. Merci à Babelio et aux Presses de la cité.

Appréciation globale : 
Déçue
Se le procurer :
La Librairie Dialogues
Les Libraires

 & Enjoy

8 commentaires:

  1. Bon, je passerai mon tour pour son nouveau roman, je me contenterai du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai aussi dans ma PAL... Mais du coup, j'appréhende un peu après cette première mauvaise expérience !!

      Supprimer
  2. Ce n'est pas le premier avis de ce genre que je vois sur ce roman, je crois... Je pense me laisser tenter quand même, mais à sa sortie en poche plutôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de ne pas trop te laisser influencer, peut-être que toi, il te conviendra ! :) Je l'espère pour toi en tous cas :D

      Supprimer
  3. Et bien, j'ai publié ma chronique il y a quelques jours ... et c'est à peu près le même contenu, grosse déception aussi, surtout que c'est le premier que je lis de lui, et sans doute le dernier ... Ca me rassure quelque part de savoir que je ne suis pas seule à être passé à côté... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi je découvre l'auteur par ce titre... et je n'ai pas trop envie de retenter l'expérience pour le moment ! En effet, c'est rassurant de voir qu'on est pas les seules à ne pas avoir apprécier une lecture...

      Supprimer
  4. Aïe, j'espère quand même que Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire te plaira xD
    Ceci dit, en ce qui me concerne, tu m'as vachement intriguée. Parce que j'ai l'impression que c'est le genre d'histoire plus fait pour moi en fin de compte, tout ce qui est psychologie des personnages etc... A voir, à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi, même si je ne pense pas le lire tout de suite du coup xD
      Bah écoute, j'espère que tu aimeras si tu tentes. Après, je n'ai pas franchement eu l'impression que la psychologie des personnages prennent non plus énormément de place. Ce qui occupe une grande partie du roman ce sont vraiment les magouilles et autres manipulations d'argent... pas passionnant quoi !

      Supprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !