Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html

vendredi 30 mai 2014

Sacrée Souris

Titre du roman : Sacrée Souris

Auteur : Raphaële Moussafir

Illustrateur : Caroline Ayrault

Nombre de pages : 217

Mon édition : Sarbacane (Pépix)

Genre : Jeunesse

4ème de couverture :

Comment Léonore, une souris supra-minus, est devenue LA petite souris. À l’origine, Léonore n’était pas la plus travailleuse des souris : elle était même super douée dans l’art de faire semblant de débarrasser la table. Elle vivait dans le Grand Grenier du Château Grandiose, comme tout son peuple… mais quand la Reine des souris est morte, les laissant toutes à la merci des rats, il a fallu trouver une solution : un palais. Un palais bâti… avec des dents de lait.

Ce que j’en pense :

Léonore est une toute petite souris, mais alors une vraiment toute toute toute petite souris. Elle est tellement minuscule qu’elle est la risée de tout son peuple… et pourtant elle va devenir l’une des plus connues, celle qui laisse une petite pièce sous l’oreiller en échange d’une dent de lait. Mais comment est-elle devenue CETTE souris ? C’est ce que l’on découvre dans Sacrée Souris. 

Raphaële Moussafir nous conte donc une jolie petite histoire, assez simple mais tout de même pleine de rebondissements. On apprend ainsi pourquoi la petite souris ramasse des dents et comment elle en est arrivée là, dans une histoire tout à fait « plausible ». On y rencontre évidemment tout un tas de souris, dont la souris verte – qui s’en prend plein la tête, mais également… des rats ! 
« Car au cas où tu ne le saurais pas, petit édenté, ta maman tient tellement à toi qu’une seule de tes dents vaut au moins une rivière de diamants ou une lettre d’amour d’un ancien soupirant (d’ailleurs, si pour ta maman une seule de tes dents vaut autant qu’une rivière de diamants, imagine ce que tu vaux entièrement…) » (page 106)
J’ai beaucoup aimé le fait que Léonore s’adresse directement à son petit lecteur (le petit édenté), l’apostrophe, lui donne des conseils… De même, j’ai apprécié le ton très léger de l’ouvrage, l’humour se cache en effet derrière chaque page… au risque d’en faire parfois un peu trop. Mais après, je dois reconnaître que c’est un humour qui doit vraiment bien marcher avec le public ciblé… puisqu’il tourne en dérision les grandes personnes ! Du coup, ça coince un peu avec les plus grands car on peut se sentir visé ou trouver cela futile. De même, l’idée du glossaire complètement déjanté est extra… et en même temps, j’ai un peu peur que certains enfants prennent ce qui est dit pour argent comptant ! 
PIEUX MENSONGE :
C’est un mensonge certifié conforme par Jésus et la Sainte-Vierge.
En conclusion, un livre jeunesse qui m’a fait passé un bon moment et qui, je pense, ravira tous les petits lecteurs !

Appréciation globale : 
Sympathique
Se le procurer :

& Enjoy

4 commentaires:

  1. Il a l'air tout mimi, j'aimerais bien le lire à mon petit cousin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait une excellente idée !!! :)

      Supprimer
  2. J'ai également beaucoup aimé ce roman jeunesse trop mignon avec un sujet vraiment chouette pour les plus jeunes :)

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !