Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/la-saga-des-elements-tome-2-sanctuaires.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/08/le-couple-da-cote.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-chemin-des-collines.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/le-vertige-des-falaises.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/starters-livre-ii-enders.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/quart-de-frere-quart-de-sur-tome-2-mon.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/07/princesses-power.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/06/red-queen-tome-2-glass-sword.html

dimanche 16 mars 2014

Pourquoi je me mets en colère ?

Titre de l’album : Pourquoi je me mets en colère ?

Librement adapté de « Le livre des grands contraires philosophiques » écrit par Oscar Brenifier et illustré par Jacques Després.

Script original : Rachel Murrel

Nombre de pages : 32

Mon édition : Nathan (Collection « C’est quoi l’idée ? »)

Genre : Album philosophique

4ème de couverture :

Pas besoin d'être grand pour mettre ses neurones en mouvement !

Pourquoi les gens s'énervent-ils ? Hugo croit qu'il ne s'énerve jamais, mais quand le singe se met à le narguer, la colère commence à monter… Ensuite, Hugo se sent bien seul et malheureux. Est-ce mal de se mettre en colère ?

Ce que j’en pense :

Cette collection d’albums a pour but d’accompagner l’enfant dans la construction de son esprit critique en essayant de répondre à de grandes questions existentielles dans un vocabulaire simple et adapté. Questions qu’ils sont susceptibles de se poser et de poser à l’adulte, et auxquelles il n’est pas toujours facile de répondre.

Cet album-ci met en situation Hugo et ses amis autour du thème de la colère. On y découvre plusieurs situations qui peuvent déclencher la colère : être mauvais joueur, être embêté sans raison, l’obstination… On s’attarde alors sur les signes physiques et psychiques de la colère : on devient tout rouge, on a du mal à se contrôler. Cela permet de bien explorer le sujet. Le lecteur peut ainsi faire des études de cas et comprendre que la colère, c’est avant tout se faire du mal à soi-même. Cet album donne d’ailleurs une piste de résolution : le dialogue ! Il faut lui donner la priorité et ne pas se laisser subjuguer par ses sentiments, même si c’est parfois difficile.

Toutefois, j’ai une petite réserve vis-à-vis du dénouement (heureux, vous vous en doutez). Le petit singe – l’élément déclencheur de presque toutes les colères – est pardonné parce qu’il est « si drôle ». Quid de la justice ? Non parce qu’il a tout de même volé une glace, conduit sans permis, volé une voiture et dévasté un concert. Quelle morale ? On peut faire tout ce qu’on veut, on sera pardonné si on est drôle et mignon ?

Appréciation globale : 
Bien pensé, mais une petite réserve sur la morale
Se le procurer :

& Enjoy

2 commentaires:

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !