Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/cent-droles-doiseaux-de-la-foret.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/lettres-dolly.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/vikings-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/noblesse-oblige-tome-7-le-roi-mis-nu.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/12/prada-prejuges.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/lhayden-tome-1-le-secret-deli.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/le-trone-de-fer-tome-1.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/11/piece-montee.html

vendredi 4 mars 2011

Elminster, Tome 1 : La jeunesse d’un mage

book_coverfull_elminster___la_jeunesse_d_un_mage_119880.jpgTitre du roman : Elminster, Tome 1 : La jeunesse d’un mage

Auteur : Ed Greenwood

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 282

Note : http://img84.imageshack.us/img84/636/note3.jpg

4ème de couverture :

Au temps où les dragons du mal rôdent encore dans les cieux de Faerûn, un petit berger rêve d'aventure : son nom est Elminster. Favori de Mystra, la déesse de la magie, il ne manque ni de courage ni d'imagination. Un jour, il deviendra le sage parmi les sages. Mais la voie de la sagesse est semée d'embûches, car le monde est désormais aux mains des barbares et des sorciers : les parents du garçon sont assassinés et son village rasé. Pour l'heure, Elminster n'a que sa jeunesse pour lui. Mais la jeunesse n'est-elle pas destinée à changer le monde ?




Ce que j’en pense :

Je ne me suis absolument pas ennuyée, mais pour être honnête, j’avais tout de même hâte de le finir pour
passer à une autre lecture … Ce qui n’est pas forcément positif.
Le résumé laisse espérer une histoire des plus intéressantes et fournies. Alors, en effet, il se passe tout un tas de choses. Peut-être même trop, car les différentes actions s’enchainent très rapidement, sans véritable lien entre elles. Chaque partie est comme un tableau, un pan de la vie d’Elminster, et il n’y a aucune articulation entre ces parties. On saute de l’une à l’autre. En conséquence, le jeune homme devient mage en un « claquement de doigt » ou plutôt en 282 pages format poche. Il n’y a vraiment pas assez d’explications à mon goût, notamment sur le processus d’apprentissage de la magie. Ainsi, au verso d’une page il ne sait pas se servir de la magie et au recto il est totalement (ou presque) formé. Vous l’aurez compris, c’est un peu trop pour moi. D’autant plus qu’il est le plus fort de tous – je vous rappelle que trois pages plus tôt il ne savait pas invoquer une flammèche – et gagne ses combats. Et puis, de toute façon, s’il ne parvient pas à bout de son adversaire, son alliée de choc le fera pour lui. Je caricature, je l’avoue, mais pas tant que ça finalement …

Je n’ai pas eu de personnage coup de cœur, à vrai dire, on ne fait que les survoler, sauf peut être le principal, Elminster, mais je ne lui ai rien trouvé de très attachant. De plus, les personnages apparaissent et disparaissent avant même que l’on ne fasse vraiment leur connaissance. Je dois dire que cela m’a plus embrouillée qu’autre chose, car en plus ils n’ont pas des noms semblables et pas faciles à retenir, par exemple Thrap et Thrate …
Au moins ce livre a l’avantage, outre sa couverture qui est tout de même très belle, de se lire très vite, quelques heures seulement suffisent.

En conclusion, c’est une lecture que je recommande seulement aux personnes connaissant déjà le personnage d’Elminster avant de se lancer dans ce roman, sans quoi il y a peu d’intérêt puisque le sujet – sa jeunesse – est largement survolé pour nous donner seulement les moments clés. Et encore, ses personnes apprécieront ce livre que si elles aiment le style expéditif !

Un grand merci tout de même aux éditions Milady et à Livraddict pour ce partenariat !


& Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de passer par ici et d'y laisser un commentaire. Je ne manquerai pas d'y répondre !

Ne pas mettre de liens dans votre commentaire.

Encore merci et à bientôt !