Dernièrement sur le blog - cliquez sur la couverture pour accéder à l'avis qui vous intéresse :

http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/02/lappel-des-etoiles.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/02/qui-suis-je.html antredeslivres.blogspot.fr/2017/02/le-livre-qui-fuit.html https://antredeslivres.blogspot.fr/2017/02/voltaire-ecraser-linfame.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/02/library-jumpers-tome-1-la-voleuse-de.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/01/ce-que-je-sais-enfin.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/01/une-enquete-trepidante-du-club-wells.html http://antredeslivres.blogspot.fr/2017/01/lexploit-de-gustave-eiffel.html

dimanche 27 février 2011

In My Mailbox [10]

Bonjour !
Concept initié par la bloggeuse américaine Kristi (The Story Siren), In My Mailbox m'a séduit. Le principe est simple : tous les dimanches (ou un autre jour ...), l'auteur du blog fait un post pour informer ses lecteurs des livres qu'il a reçus dans sa "boîte aux lettres" (c'est symbolique) que ce soit dans le cadre d'un partenariat, d'un emprunt, d'un achat ou d'un concours/anniversaire/fête ! C'est l'occasion d'échanger, de partager ses découvertes, de piquer les idées de lectures des autres ... bref, j'espère en faire un moment convivial. Et pour cela j'ai besoin de vous ! =D

Partenariats :

filles de lune 1.jpeg

Filles de Lune, tome 1 : Naïla de Brume de Elizabeth Tremblay (Mortagne, 430 pages)
Source : L'éditeur
L'acheter : Amazon
D'après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s'affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il...

À vingt-cinq ans, la vie de Naïla bascule. Sous le choc de son double deuil, elle accepte d'aider sa tante à rénover la maison familiale. Voilà donc la jeune femme de retour dans ce petit village en bordure du fleuve St-Laurent, où les innombrables souvenirs de vacances devraient lui apporter du réconfort.
Mais une trouvaille faite dans le grenier de la maison ancestrale empêchera Naïla d'y trouver la quiétude tant espérée. Les découvertes troublantes se succèdent, remettant en questions non seulement ses origines, mais aussi ses croyances et ses convictions...
filles de lune 2.gif

Filles de Lune, tome 2 :La Montagne aux Sacrifices de Elizabeth Tremblay (Mortagne, 461 pages)
Source : L'éditeur
L'acheter : Amazon
D'après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s'affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il...

Enfin libérée de l'emprise d'Alejandre et de Mélijna, Naïla n'est pas au bout de ses peines pour autant. La mauvaise volonté d'Alix à l'égard de son rôle de Cyldias perdure, menant sans cesse à la confrontation entre les deux êtres que tout sépare, mais devrait pourtant unir. Réussiront-ils à s'entendre, pour leur propre survie?
En route pour la Montagne aux Sacrifices, où elle entrera en pleine possession de ses pouvoirs, Naïla fera la connaissance de Madox, un protecteur au passé mystérieux. De découvertes surprenantes en rencontres déplaisantes, l'Élue de la lignée maudite n'aspire bientôt plus qu'à une chose: rentrer chez elle et oublier la Terre des Anciens.
Malheureusement, une terrible erreur de sa part la catapulte en plein cauchemar...
Je remercie très chaleureusement l'attachée de presse des éditions Mortagne, Sandy. Elle a eu la gentillesse de me faire parvenir ses deux ouvrages qui semblent très prometteurs et qui en tous cas me tentent beaucoup ! Le verdict à la lecture ... :P
Cadeau :

castleintheair.jpg

Castle In The Air (Book 2) de Diana Wynne Jones (Collins, 285 pages)
L'acheter : Amazon
Abdullah, un jeune marchand de tapis, mène une vie sans relief dans le sultanat de Rajput, jusqu’au jour où il acquiert un tapis magique. Transporté jusqu’à un jardin merveilleux, il y découvre Fleur de la Nuit, la princesse de ses rêves, qui est aussitôt enlevée par un effroyable djinn...
Un joli cadeau de Sita, qui l'avait en double. Ainsi elle me permet de participer à une Lecture Commune en Version Originale de ce livre sur Livraddict. Je n'ai plus aucune excuse pour ne pas lire en anglais là :P Encore merci Sita !! :) Ce n'est pas cette couverture là, mais je n'ai pas trouvé d'image acceptable de la mienne ... Va falloir que je la scan :D
Et vous, qu'avez vous reçu/acheté cette semaine ?
& Enjoy
 

vendredi 25 février 2011

Le Tertre des Âmes

LeTertreDesAmes_CouvBD.jpgTitre du roman : Le Tertre des Âmes

Auteur : Ludovic Rosmorduc

Genre : Fantasy

Nombre de pages : 310

Note :   http://img269.imageshack.us/img269/6041/note5.jpg

4ème de couverture :

La licorne, animal emblématique de Sétiladom, vient d'être assassinée, et le coupable semble tout désigné : Héribold, le chef de garde. Mais les apparences sont parfois trompeuses et seul le banni d'hier pourra devenir le sauveur de demain. Héribold aura tôt fait de réunir un étrange alchimiste, un arbalétrier redoutable et un imposant guerrier pour une quête incertaine et aveugle : traverser mers et banquises afin de ramener une nouvelle licorne à Sétiladom. Faute de quoi, les Enfers se déchaîneront.

Ce que j’en pense :

Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai beaucoup aimé cette lecture. J’ai dévoré ce livre en quelques heures (étalées sur deux jours).
L’histoire est très prenante. Originale, elle captive tout de suite le lecteur. En effet, l’action commence dès les premières pages, pas de mise en place laborieuse, cela se fait progressivement et c’est aussi bien. On suit les aventures de ces quatre hommes avec beaucoup d’intérêt, frissonnant à l’idée de ce qu’il pourrait leur arriver. L’auteur nous balade dans son monde où les rebondissements  sont assez nombreux. Il n’y a vraiment rien à redire sur l’intrigue qui, encore une fois je me répète, est vraiment intéressante. De plus une carte au début de l’ouvrage aidera sans aucun doute ceux qui ont tendance à se perdre géographiquement dans les mondes imaginaires

Les personnages sont eux à la hauteur du récit. Les quatre personnages principaux sont attachants à leur manière, bien qu’une petite préférence aille à Héribold. Ses compagnons ont chacun leurs qualités qui en font des personnages uniques et profonds. Le vieux sage, Ambroise (j’adore ce prénom, ce n’est peut-être donc pas très impartial :P), est très intéressant et on s’y attache assez facilement. Seul petit bémol – à mon sens – la fille du héros est une vraie tête à claques. A chacune de ses apparitions j’avais envie de la secouer comme un prunier en lui disant d’arrêter d’être si insouciante ou inconsciente. Mais cela ne tient qu’à moi et je comprends bien qu’elle est nécessaire à l’avancement de l’histoire !

Le style fluide et agréable donne un rythme rapide au récit, ce qui pousse le lecteur à tourner les pages sans se soucier de l’heure, trop absorbé qu’il est par les mots. La fin est telle qu’elle doit être, je veux dire par là qu’elle ne m’enchante pas outre mesure car l’auteur n’est pas tendre avec ses personnages, mais je pense qu’elle ne pouvait pas être mieux !

Au final, c’est une chronique très courte, mais il n’y a pas grand-chose d’autre à dire, si ce n’est qu’il faut le lire ! J’ai beaucoup aimé l’histoire, les personnages étaient assez réels pour que je m’y attache et le style entraine le lecteur … que demander de plus ? C’est un très bon premier roman (si je ne me trompe pas !) et j’espère que l’auteur nous en prépare un autre pour très bientôt !

Merci aux éditions Baam! et à Livraddict pour cette délicieuse découverte ! :)



& Enjoy

mercredi 23 février 2011

L'extrait qui fait envie [7]

536723faitenviecopie2.png
Bonjour,
Inspiré du Teaser Tuesdays de MizB, je vous propose un rendez-vous hebdomadaire : L’extrait qui fait envie. Tout le monde peut participer, pour cela :
  • Vous devez choisir un extrait - ou le prendre au hasard - de votre lecture actuelle/du moment ou bien d'un livre que vous avez déjà lu et que vous voulez faire découvrir.
  •  L'extrait ne doit pas faire plus de 3 ou 4 phrases, et ne doit pas contenir d'élément pouvant gâcher la lecture des autres.
  • Vous devez poster votre article sur votre blog. Vous choisissez la fréquence que vous voulez. Cela peut être chaque semaine, une fois par mois, ou même moins si vous le désirez.
  • Il n'y a pas de jour spécial : vous le postez quand cela vous arrange au cours de la semaine.
  • Si c'est un extrait que vous avez choisi vous même, vous pouvez expliquer votre choix ... ou pas !
Pour ce rendez-vous j'ai choisi l'extrait suivant :
« - [Sherlock Holmes] me paraît avoir la passion des connaissances exactes et définies.
- C'est très bien, cela !
- Oui, mais cela peut-être poussé à l'excès. Quand on en vient, dans les laboratoires de dissection, à battre les sujets avec un bâton, il est certain que cela prend une allure assez bizarre !
- Battre les sujets !
- Oui, pour vérifier jusqu'à quel point on peut causer des meurtrissures après la mort. Je le lui ai vu faire de mes propres yeux.
 »

Une étude en rouge de Sir Arthur Conan Doyle _ page 10
Je trouve que ce passage est juste cultissime ! La description de Holmes juste avant de faire sa connaissance ...

Afin de connaitre tous les participants de cette semaine, vous pouvez  laissez votre lien dans un commentaire (avec un mot gentil ? ^^) à la suite de ce post, je ferais moi même un petit récapitulatif des participants ! :)

Participants de cette semaine :
Basset
Lia
LoveBooks
Anasthassia
Livr0ns-n0us
Pholi
Desirdelir 

A la semaine prochaine !
Une suggestion, une question ? N'hésitez pas à me contacter !
& Enjoy

mardi 22 février 2011

Elixir (tome 1)

élixir.jpgTitre du roman : Elixir (tome 1)

Auteur : Hilary Duff

Genre : Fantastique

Nombre de pages : 325

Note :   http://img269.imageshack.us/img269/6041/note5.jpg

4ème de couverture :

Alors qu’il enquêtait sur un mystérieux élixir, le père de Clea disparaît soudainement. Anéantie, la jeune fille se réfugie dans une passion qui l’anime depuis toujours : la photographie.
Alors qu’elle s’apprête à partir au carnaval de Rio avec son meilleur ami, elle fait une inquiétante découverte : les photos qu’elle prend laissent apparaître la silhouette d’un étrange inconnu.
Le jour où le destin l’amène à croiser le chemin de ce jeune homme, elle est troublée par la puissante attirance qu’elle ressent pour lui. Ensemble, ils décident de lever le voile sur la disparition du père de Clea, tentant de percer le secret, vieux de plusieurs siècles, de leurs liens si intenses…
[Un peu modifié par mes soins pour éviter les révélations et que ça colle  à l’ordre chronologique de l’histoire …]

Ce que j’en pense :

Avant toute chose je préviens que mon commentaire n’est nullement tronqué du fait d’un à priori possible contre l’auteur lui-même. Je connais certes Hilary Duff de nom, mais je ne saurais pas vous dire ce qu’elle a fait d’autre, je ne suis donc ni une fan hystérique ni un détracteur de cette jeune femme. Cette précision faite, je peux donc entamer ma chronique :)

J’ai beaucoup aimé cette lecture. J’y ai trouvé beaucoup plus que ce à quoi je m’attendais ! L’histoire et l’intrigue sont bien menées et amenées ! Il y a du suspens, des doutes et des rebondissements plus ou moins attendus par le lecteur. Moi-même je n’essayais pas d’anticiper les actions possibles, je me suis donc laissé surprendre avec délice !  La fin m’a fait « peur » car en la lisant je ne savais pas qu’une trilogie était annoncée, j’ai donc craint qu’Hilary Duff nous laisse avec tant de questions et une fin peu satisfaisante pour un livre seul. Une fois rassurée (merci Liliebook ! ;) ), j’ai donc pu apprécier cette chute qui donne plus qu’envie de lire la suite !

La plupart des personnages sont intéressants. Je pense évidemment à Cléa qui m’a beaucoup touchée car il est facile de s’identifier à elle, quand bien même ma mère n’est pas une sénatrice de renom. J’ai vraiment eu peur pour elle quand elle était en danger, et pour moi, c’est un signe qui ne trompe pas, je l’ai trouvée attachante. Son meilleur ami et protecteur Ben est sympathique, tout comme Sage, mais je ne sais pas vraiment quoi penser d’eux.

Le style, agréable et fluide, donne un véritable rythme au récit. De ce fait, j’ai lu le roman en quelques heures seulement, scotchée que j’étais à tourner les pages aussi vite que possible.
En conclusion, un livre « jeunesse » qui est très bien écrit et qui ne cherche pas à simplifier l’intrigue. Pour un premier roman c’est à mon sens une réussite, car il est difficile d’en décrocher avant la fin ! Il faut maintenant attendre la suite … dur, dur !

Merci aux éditions Michel Lafon et BOB pour cette découverte !!
logo michel lafon.JPGlogobob.jpg
L'acheter :
Elixir
& Enjoy

dimanche 20 février 2011

In My Mailbox [9]

Bonjour !
Concept initié par la bloggeuse américaine Kristi (The Story Siren), In My Mailbox m'a séduit. Le principe est simple : tous les dimanches (ou un autre jour ...), l'auteur du blog fait un post pour informer ses lecteurs des livres qu'il a reçus dans sa "boîte aux lettres" (c'est symbolique) que ce soit dans le cadre d'un partenariat, d'un emprunt, d'un achat ou d'un concours/anniversaire/fête ! C'est l'occasion d'échanger, de partager ses découvertes, de piquer les idées de lectures des autres ... bref, j'espère en faire un moment convivial. Et pour cela j'ai besoin de vous ! =D

Partenariat :
coeur de jade.jpg

Coeur de Jade, tome 1 : Le secret des masques de Kristoff Valla (Matagot-Nouvel Angle, 336 pages)
Source : Service Presse
L'acheter : Amazon

Il y a plus de 2.200 ans, en Chine...
Pour venger sa famille, Su Yi, une jeune villageoise, lie un pacte avec le dragon Dao Long. Elle devient Coeur de Jade, justicière implacable.
Des années plus tard, face à une menace ancestrale à laquelle elle semble liée, la guerrière sort de sa solitude et renoue avec d’anciens compagnons.
Contre la secte des Masques, elle joue son destin, et son âme...
* Kiiiiiiiaaaaaaa wouiiiiiii *... ce sont les mots qui sont sortis de ma bouche lorsque je l'ai eu entre les mains (oui, je sais, je ne suis pas très cohérente dans ces moments-là, ni très compréhensible ...). Il me fait tellement envie depuis sa sortie ! Je remercie très chaudement l'attachée de presse des éditions Matagot-Nouvel Angle, Mathilde, pour sa gentillesse et d'avoir rendu possible ce partenariat ! :) Est-il utile de préciser que la couverture (brillante !) est magnifique ? Vous pouvez cliquer sur l'image pour avoir les détails :D
Et vous, qu'avez vous reçu/acheté cette semaine ?
& Enjoy

jeudi 17 février 2011

Rose-Aimée, tome 1 : La belle qui porte malheur

Rose-Aimee-Tome-1.jpgTitre du roman : Rose-Aimée, tome 1 : La belle qui porte malheur

Auteur : Béatrice Bottet

Genre : Aventure

Nombre de pages : 495

Note : http://img3.imageshack.us/img3/7612/note4k.jpg

4ème de couverture :

San Francisco, mai 1851
Dans le saloon bruyant et enfumé bourré de chercheurs d’or, l’homme aux cheveux gris haussa la voix :
– J’ai quelque chose d’important à te demander...
Le jeune marin ouvrit bien grand ses oreilles.
– Es-tu capable de retrouver quelque chose à Paris ? demanda Garancher, fébrile, en lui mettant une main sur le bras. Et quelqu’un ?
– Ce que vous voulez, dit Martial Belleroche avec assurance. Et qui vous voulez.
– Alors je compte sur toi. Mais surtout, surtout... il faudra te méfier, fit Garancher d’une voix grave et lugubre sans s’expliquer davantage.
Il leva alors son verre et les deux hommes trinquèrent.
Paris, avril 1852
Fifi -Bout-d’Ficelle sourit au public et s’inclina. Tous les spectateurs sentirent leur coeur fondre. Tous sauf un. Le piano et le violon jouèrent un prélude d’une grande intensité dramatique. Fifi salua gracieusement en tenant sa robe à deux mains. Quelques applaudissements éclatèrent encore, vite rembarrés par des « chuuut » impatients. Et Fifi chanta la complainte de la fille qui portait malheur…

Ce que j’en pense :

Je suis conquise. Vraiment. Je remercie d’ailleurs très chaleureusement Babelio et les éditions Matagot-Nouvel Angle pour m’avoir permis cette découverte. Et je m’excuse pour les quelques jours de retard !
Pour ma part, je trouve que le résumé ne rend pas assez justice au livre, il ne rend pas compte de la réalité du livre. Livre qui contient une histoire innovante, un contexte original que je n’avais jamais retrouvé dans mes lectures jusqu’à maintenant. L’intrigue développée tout au long du roman est assez complexe et surtout très intéressante. Je suis donc éblouie par ma lecture, d’autant plus que des faits imprévus agrémentent le récit.
De plus à la fin, il y a un dossier très instructif sur la vie à cette époque, et certains aspects abordés dans l’histoire. Je me suis régalée à le lire !

Les personnages sont tous très bien choisis. Il y a ceux qui sont attachants, comme Rose-Aimée ou encore Martial Belleroche. Pour tout vous dire, mon cœur a bien souvent palpité avec les leurs au cours de leurs aventures. Et la trouvaille de la malédiction de Rose-Aimée est tout à fait géniale. Il y a également des personnages qu’on déteste dès les premières lignes parlant d’eux, comme la Jousselin par exemple. Je vous laisse découvrir le pourquoi du comment par vous-même, évidemment. Pire encore, il y a certains personnages que l’on ne trouve pas si mal au début, et que l’on se met à détester, ou encore le contraire … Tout cela pour dire qu’il y a dans ce roman une variété de personnages aux profils recherchés, ce qui est appréciable.

Il n’y a rien de particulier à dire sur le style si ce n’est que certaines répétitions volontaires rendent le récit assez lourd. Certaines parce qu’elles n’ont pas d’utilité à proprement parlé. Un exemple : « Il se demandait de quoi elle pouvait bien avoir l’air. » page 31 et la page suivante « A quoi pouvait-elle ressembler, cette fille coquine qui dansait et chantait si bien ? » et plus loin dans la même page « De quoi avait-elle l’air, cette coquine Fifi ? ». Certes c’est un chapitre où il s’interroge sur ce qu’il va découvrir une fois  en France, donc c’est presque logique, mais cela n’en reste pas moins redondant. Ce procédé est également utilisé pour entretenir le suspens lorsque Fifi pense à son oncle par exemple (où généralement elle s’arrête à : « Cet homme, mon oncle »). On ne sait donc pas tout de suite ce qui s’est passé, et on nous agite sous le nez à plusieurs reprises ce mystère. Au lieu d’attiser ma curiosité cela m’a légèrement agacée. Vous imaginez donc mon soulagement lorsqu’on apprend enfin de quoi il retourne !

Cependant, malgré ces quelques inconvénients des plus mineurs, ce livre est une merveille. L’histoire est captivante, les personnages attachants, ce roman a vraiment tout pour plaire. Il est à mettre entre toutes les mains, alors n’hésitez plus ! J’attends avec impatience le tome 2 qui doit paraitre en avril (d’après le livre) ou en mai (d’après le site dédié).

Article relatif :
L'extrait qui fait envie [5]
Livres  contre critiques
& Enjoy

mercredi 16 février 2011

L'extrait qui fait envie [6]

536723faitenviecopie2.png
Bonjour,
Inspiré du Teaser Tuesdays de MizB, je vous propose un rendez-vous hebdomadaire : L’extrait qui fait envie. Tout le monde peut participer, pour cela :
  • Vous devez choisir un extrait - ou le prendre au hasard - de votre lecture actuelle/du moment ou bien d'un livre que vous avez déjà lu et que vous voulez faire découvrir.
  •  L'extrait ne doit pas faire plus de 3 ou 4 phrases, et ne doit pas contenir d'élément pouvant gâcher la lecture des autres.
  • Vous devez poster votre article sur votre blog. Vous choisissez la fréquence que vous voulez. Cela peut être chaque semaine, une fois par mois, ou même moins si vous le désirez.
  • Il n'y a pas de jour spécial : vous le postez quand cela vous arrange au cours de la semaine.
  • Si c'est un extrait que vous avez choisi vous même, vous pouvez expliquer votre choix ... ou pas !
Pour ce rendez-vous j'ai choisi l'extrait suivant :
« Par prudence, j'ai toujours pris garde que les habitants de mon quartier n'aient pas connaissance de mes travaux consacrés à la magie ou aux étoiles, ni de mes expéditions sur les toits. Nous vivons une époque méfiante et crédule, les gens ont vite fait de confondre science et magie avec pratiques diaboliques. »
La sorcière de Venise de Anne-Sophie Silvestre _ page 22
Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi, mais j'adore la dernière phrase de cet extrait, c'est pour cela que je l'ai choisi ! :D  


Afin de connaitre tous les participants de cette semaine, vous pouvez  laissez votre lien dans un commentaire (avec un mot gentil ? ^^) à la suite de ce post, je ferais moi même un petit récapitulatif des participants ! :)

Participants de cette semaine :
Lovebooks
Lia
Basset
Livr0ns-n0us


A la semaine prochaine !
Une suggestion, une question ? N'hésitez pas à me contacter !
& Enjoy

mardi 15 février 2011

Les vies multiples du troubadour Peire Vidal

3439585057.jpgTitre du roman : Les vies multiples du troubadour Peire Vidal

Auteur : Michel Cosem

Genre : Biographique/Historique

Nombre de pages : 261

Note : http://img84.imageshack.us/img84/636/note3.jpg

4ème de couverture :

Ce roman reconstitue les vies multiples d'un des plus importants troubadours du XIIIe, né à Toulouse et fils d'un artisan de la ville. Il apprit musiques et poésies au château des comtes de Toulouse, avant de prendre son essor à la cour du roi d'Aragon. Au hasard des pérégrinations sur les chemins du sud, il chantera et rencontrera les plus belles dames de l'époque. Ses aventures en Provence sont célèbres, mais Peire Vidal ne s'en contenta pas. Il embarqua pour Chypre, où il se maria avec la nièce de l'empereur de Byzance, se prenant parfois pour l'empereur lui-même. Il participa, avec Richard Coeur de Lion et Philippe Auguste, à la croisade vers Jérusalem. De retour en Occitanie, le roi d'Aragon en fit le précepteur de ses enfants qui devaient, par la suite, jouer un grand rôle dans l'histoire (Pierre II d'Aragon). Mais, toujours en errance, Peire Vidal partit pour la Hongrie, revint en Provence, retomba amoureux, mena des aventures extravagantes, singulières, tout en composant des poèmes. Il rencontrera aussi, durant ses errances, les autres grands troubadours de son temps. Ce roman explore cette époque qui fut l'une des plus belles de l'histoire de l'Occitanie avant que ne fonde sur elle la croisade dite "des Albigeois". Grande et petite histoire se côtoient ici, d'où émerge la figure d'un homme profondément humain, fasciné par la Méditerranée, poète avant tout, joyeux luron tout au long de sa vie ...

Ce que j’en pense :

J’ai trouvé l’histoire intéressante, mais un peu redondante. Après lecture du résumé, je m’attendais vraiment  à de l’action, il y en a, mais trop peu à mon goût. Au final, il erre de cours en cours, de mécène en mécène et de femme en femme. Ce n’est pas dénué d’intérêt mais je m’attendais vraiment à autre chose, cela résulte sans doute d’une mauvaise interprétation de ma part, j’imaginais une intrigue un peu plus romancée. C’est donc plus axé sur le côté biographique, sans exagération « extraordinaire » comme on peut parfois en trouver dans des romans historiques retraçant le parcours de personnes ayant vraiment existées.

Une chronologie très intéressante et utile se trouve à la fin de l’ouvrage, ce qui permet de se situer un peu dans le temps, car il est vrai que durant le récit l’auteur ne donne pas toujours d’indicateur de temps. Moi même je ne l’ai vu qu’après avoir fini le livre (je n’ai pas l’habitude de regarder la fin du livre avant), mais je pense que c’est un vrai coup de pouce pour la bonne compréhension de l’histoire. À part quelques problèmes, parfois, de ponctuations qui changent le sens de la phrase si on ne fait pas attention en lisant, il n’y a rien à redire. Le livre est très très bien documenté et cela se sent, je pense que ceux que cette période et/ou ce personnage intéressent peuvent se lancer sans crainte, c’est vraiment très instructif. Mais ceux qui veulent de l’action à tout va et une aventure haletante, feraient mieux de chercher ailleurs.

Les personnes présentées sont toutes intéressantes, mais je n’en ai pas trouvé de particulièrement attachantes, sauf peut-être Peire Vidal vers la fin quand il dévoile un peu le fond de sa pensée et de son cœur. Mon côté fleur bleue a ainsi été satisfait !

Au final, une lecture plutôt axée sur le côté biographique, ce qui pourra déranger certains lecteurs et en ravir d’autres car le travail de recherche a vraiment été fait et cela se ressent à la lecture. On découvre à travers cet ouvrage la vie au XIIIème siècle et mais également le monde à travers les pérégrinations de ce troubadour voyageur.

Merci aux éditions du Pierregord et à Bernadette pour leur confiance et grâce à qui j'ai pu faire cette découverte !

cosem, peire, vidal, troubadour, toulouse



& Enjoy

dimanche 13 février 2011

In My Mailbox [8]

Bonjour !
Concept initié par la bloggeuse américaine Kristi (The Story Siren), In My Mailbox m'a séduit. Le principe est simple : tous les dimanches (ou un autre jour ...), l'auteur du blog fait un post pour informer ses lecteurs des livres qu'il a reçus dans sa "boîte aux lettres" (c'est symbolique) que ce soit dans le cadre d'un partenariat, d'un emprunt, d'un achat ou d'un concours/anniversaire/fête ! C'est l'occasion d'échanger, de partager ses découvertes, de piquer les idées de lectures des autres ... bref, j'espère en faire un moment convivial. Et pour cela j'ai besoin de vous ! =D
Partenariats :
frey.jpg

Frey de Chris Wooding (Bragelonne, 424 pages)
Source : Librairie Dialogues
L'acheter : Amazon
Frey est le capitaine de l’aéronef Ketty Jay et le chef d’une petite bande d’aventuriers. Séducteur invétéré et fripouille notoire, il vit, avec son équipage, d’activités illégales en se cachant des frégates de la Coalition.
Ils s’en sortent toujours avec les moyens du bord : quelques coups de feu, des lames bien affûtées, une pincée de magie noire ou… en prenant leurs jambes à leur cou !
Aussi, lorsque Frey entend parler d’un navire chargé d’un trésor qui a tout d’une proie facile, il croit que sa fortune est faite. Mais l’opération tourne mal et notre ami malfrat devient l’ennemi public numéro un, avec toutes les forces de la Coalition à ses trousses.
Il devra faire preuve de tous ses talents criminels pour prouver qu’il n’est pas l’assassin qu’on l’accuse d’être…
Un livre qui est des plus tentants, vous imaginez ma joie quand j'ai vu que la Librairie Dialogues le proposait en partenariat ... je n'ai pas attendu longtemps avant de me décider :)
Surprises :
38632154.jpg

Chevalier d'Éon, agent secret du Roi, tome 1 : Le masque de Anne-Sophie Silvestre (Flammarion, 228 pages)
L'acheter : Amazon
L'histoire du jeune espion de Louis XV qui se faisait passer pour une femme. Dans ce premier volume de la trilogie, Eon prête serment et commence son entraînement pour une mission secrète de plusieurs mois à l'étranger.
Non, non vous n'êtes pas fous, j'ai déjà chroniqué celui-ci mais je n'avais "seulement" qu'une épreuve non corrigée. L'auteure m'a très gentiment envoyé une version définitive avec une très gentille dédicace, pour mon plus grand plaisir. Merci Anne :)
venise.jpeg

La sorcière de Venise de Anne-Sophie Silvestre (Eveil & Découvertes, 155 pages)
L'acheter : Amazon
Il y a dans la ville de Venise une sorcière grande et maigre, qui a le talent de se glisser dans les cheminées pour apporter des bonbons aux enfants le jour de la fête des Rois, elle s’appelle la Befana. Je suis la Befana, et je trouve que la vie de sorcière à Venise est extraordinairement imprévisible.
Et oui, le Chevalier d'Éon n'était pas tout seul dans son enveloppe ! J'ai eu la surprise en ouvrant cette dernière de découvrir ce deuxième livre qu'il me tarde de lire ! Encore une fois un grand, un énorme merci à l'auteure pour cette surprise qui est des plus agréables !
Concours :
yrmeline.jpg

Yrmeline ou le chant des pierres, tome 1 de Bleuette Diot (Pierregord, 510 pages)
Via : Le site de l'auteure
L'acheter : Amazon
Le beau et fougueux chevalier allemand, Lanz von Malberg, ne rêve que d'une chose : intégrer l'Ordre militaire et religieux des chevaliers teutoniques. Au cours de l'été 1338, il quitte Mayence et prend le premier navire en partance pour l'Estonie. Là, de terribles épreuves l'attendent mais Lanz n'en aimera pas moins ce pays farouche dont ni l'évangélisation ni la force des armes n'ont su réprimer l'âme irréductiblement païenne. Aux prises avec les sortilèges qui émanent de ces contrées mystérieuses, le jeune homme se verra rapidement confronter aux survivances d'un autre âge. Sous l'égide de la belle et sensuelle Yrmeline, commencera alors pour lui un éprouvant parcours initiatique dont il ne sortira pas indemne tant l'amour qu'il conçoit pour elle le dévore. D'où Yrmeline tient-elle ses effrayants pouvoirs ? Quelle étrange et dangereuse société secrète a réussi à infiltrer les rangs de l'Ordre teutonique ? En tentant de démystifier le redoutable chef du Temple Noir, Lanz va découvrir les vestiges d'une extraordinaire civilisation disparue, venue des profondeurs de l'espace, des millénaires auparavant, dans le but de s'établir sur terre. Sans le savoir, le héros de cette aventure hors du commun pourrait bien déchaîner les forces incommensurables de l'univers. Mais, heureusement, le vaillant seigneur pourra compter sur l'aide de Petras, un astucieux petit garçon et celle d'un vieil érudit breton dont les connaissances sont pour le moins surprenantes, elles-aussi ! La trame que tisse le diabolique "Temple Noir" va inexorablement se resserrer autour des personnages.
Au fil de ses tribulations, Lanz finira par remonter aux sources de notre très lointain passé et par découvrir le plus extraordinaire secret de tous les temps ...
Dédicacé lui aussi, j'ai eu l'heureuse surprise de gagner un exemplaire grâce au concours organisé par l'auteure sur son site officiel pour le lancement de son premier roman. Merci Bleuette, j'espère bien vite le lire. Il est paru le 10 février, alors jetez vous dessus si ce n'est pas déjà fait ;)
Et vous, qu'avez vous reçu/acheté cette semaine ?
& Enjoy

jeudi 10 février 2011

L'extrait qui fait envie [5]

536723faitenviecopie2.png
Bonjour,
Inspiré du Teaser Tuesdays de MizB, je vous propose un rendez-vous hebdomadaire : L’extrait qui fait envie. Tout le monde peut participer, pour cela :
  • Vous devez choisir un extrait - ou le prendre au hasard - de votre lecture actuelle/du moment ou bien d'un livre que vous avez déjà lu et que vous voulez faire découvrir.
  •  L'extrait ne doit pas faire plus de 3 ou 4 phrases, et ne doit pas contenir d'élément pouvant gâcher la lecture des autres.
  • Vous devez poster votre article sur votre blog. Vous choisissez la fréquence que vous voulez. Cela peut être chaque semaine, une fois par mois, ou même moins si vous le désirez.
  • Il n'y a pas de jour spécial : vous le postez quand cela vous arrange au cours de la semaine.
  • Si c'est un extrait que vous avez choisi vous même, vous pouvez expliquer votre choix ... ou pas !
Pour ce rendez-vous j'ai choisi l'extrait suivant :
« De temps à autre, depuis qu'il était en mer, il se demandait s'il avait tout compris et tout retenu de ce que l'autre lui avait dit. Il avait fait une promesse. Mais quelle était la demande exacte de l'imprimeur ? Ne lui remontaient à la mémoire que des bribes, des morceaux incohérents.
Fallait-il qu'il ramène la fille en Californie ? Ou seulement le manuscrit ? Il ne se rappelait plus.
»
Rose-Aimée, Tome 1 : La belle qui porte malheur de Béatrice Bottet _ page 30
Je voulais au début mettre un autre passage, mais il dévoilait un peu trop l'histoire à mon goût donc j'ai préféré celui-ci qui montre notre "héros" si sûr de lui :P L'aventure commence bien pour lui qui ne sait pas ce qu'il doit faire non ? ^^ Et désolée pour ceux qui l'attendait hier :P

Afin de connaitre tous les participants de cette semaine, vous pouvez  laissez votre lien dans un commentaire à la suite de ce post, je ferais moi même un petit récapitulatif des participants ! :)

Participants de cette semaine :
LoveBooks/didi8921
Livr0ns-n0us
Lia
Basset


A la semaine prochaine !
Une suggestion, une question ? N'hésitez pas à me contacter !
& Enjoy

mardi 8 février 2011

Madeleine Vionnet, ma mère et moi

09. [2011] Madeleine Vionnet, ma mère et moi.jpgTitre du roman : Madeleine Vionnet, ma mère et moi

Auteur : Madeleine Chapsal

Genre : Biographique

Nombre de pages : 182

Note : http://img3.imageshack.us/img3/7612/note4k.jpg

4ème de couverture :

Madeleine Vionnet, ma marraine, et Marcelle Chaumont, ma mère, ont créé et dirigé la plus grande maison de haute couture d'avant-guerre, à Paris. Elles m'ont éduquée dans le luxe, mais aussi l'exigence. C'est cette histoire ambiguë de femmes en marche vers leur libération, d'une mode à l'autre, que j'ai voulu raconter. J'en fais partie. "

Ce que j’en pense :

N’étant pas passionnée de mode, ce n’est pas le genre de livre vers lequel je me serais spontanément tournée, cependant je ne regrette absolument pas ma lecture. J’ai passé un très agréable moment en compagnie de notre narratrice et de ces deux grandes dames que sont Madeleine Vionnet et Marcelle Chaumont, respectivement la Marraine et la Mère de Madeleine Chapsal. L’auteur, et narratrice, partage avec nous ses souvenirs en partant de son plus jeune âge.  Elle nous fait le récit de plusieurs vies aux destins mêlés, celles de sa marraine et de sa mère, mais également la sienne puisqu’elle en est le témoin privilégié. Madeleine Chapsal rend ainsi hommage à sa marraine, une femme forte et autoritaire, en avance sur son temps, car elle avait pour but de libérer le corps des femmes des vêtements trop rigides, mais qui est peu connue – ou du moins pas assez – et à sa mère qui est tout aussi incroyable, s’effaçant à leur profit.
J’ai trouvé intéressant de voir l’Histoire de France – et donc les deux Guerres Mondiales – à travers l’univers de la Haute Couture. J’ai été transportée dans un autre temps, fait connaissance d’autres mœurs et j’ai appris beaucoup de choses sur cette époque qu’est le début du 20ème siècle. On s’instruit sous forme d’anecdotes (même si je ne suis pas sûre que ce mot convienne parfaitement), ce que j’ai beaucoup apprécié. Et pour ceux, qui comme moi, ne connaissent rien aux coulisses de la Haute Couture, ce roman est une vraie mine d’information.

L’écriture de Madeleine Chapsal est vraiment très fluide, très agréable à lire. Elle raconte ce qu’elles ont vécu toutes les trois, leur histoire commune, avec des mots très simples mais toujours justes. Cela permet réellement de sentir l’affection que la narratrice porte à sa Marraine et à sa Maman, ce qui est très touchant. J’ai moi-même souri à plusieurs reprises tant certains moments sont attendrissants.
De plus, vous trouverez au milieu une petite « pause photographique » des plus intéressantes. Cela permet de faire un peu plus connaissance avec l’univers qu’évoque l’auteur, en présentant avant tout les personnes citées et également les modèles et les croquis.

En conclusion, c’est un livre que je recommande chaudement, même aux personnes qui ne s’intéressent pas forcément au monde de la mode. Il se lit en quelques heures seulement,  le contenu n’étant ni trop long, ni trop court. J’ai été très impressionnée par le parcours de ces deux femmes, et la force du récit se trouve vraiment dans la plume de l’auteur qui est chargée d’émotions.

Un grand merci à Pauline des éditions J’ai lu pour cette découverte !
logo j'ai lu.jpg
& Enjoy

dimanche 6 février 2011

In My Mailbox [7]

Bonjour !
Concept initié par la bloggeuse américaine Kristi (The Story Siren), In My Mailbox m'a séduit. Le principe est simple : tous les dimanches (ou un autre jour ...), l'auteur du blog fait un post pour informer ses lecteurs des livres qu'il a reçus dans sa "boîte aux lettres" (c'est symbolique) que ce soit dans le cadre d'un partenariat, d'un emprunt, d'un achat ou d'un concours/anniversaire/fête ! C'est l'occasion d'échanger, de partager ses découvertes, de piquer les idées de lectures des autres ... bref, j'espère en faire un moment convivial. Et pour cela j'ai besoin de vous ! =D
Partenariats :
tardivement vôtre.png

Tardivement vôtre de Jean Buffin
(TheBookEdition, 313 pages)
Source : Auteur
L'acheter : Amazon
La trame est comme un piège qui peu à peu envoûte les protagonistes, se resserrant sur eux dans un rythme soutenu.
Nous suivons Mélanie Nightingale dans les pas de sa première mission. Un rubis flamboyant, la convoitise des pierres précieuses, les drames du passé et la passion sont les ingrédients de ce roman. Plusieurs points de vue y sont exprimés ; on découvrira également les désirs profonds et controversés qui animent nos personnages.
Couleurs, musiques et poésies accompagnent le récit comme des pierres posées sur le gué pour nous aider à découvrir les marguerites de la pelouse au-delà du Lac.
Proposé par l'auteur, j'ai hâte de savoir ce qu'il en est ! Un grand merci à Jean Buffin pour l'envoi de son livre :)
delirium.jpg
Delirium de Lauren Oliver (Black Moon, 451 pages)
Source : Librairie Dialogues
L'acheter : Amazon

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue... Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique d’abandonner ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »
Kiiiia ! La couverture est tout simplement magnifique. Mais je sens que je vais devenir maniaque * dit-elle après avoir essuyé la couverture 10 fois * dès qu'on la touche ça laisse une trace. é_è Et l'histoire me tente vraiment beaucoup ! Un grand merci à la Librairie Dialogues, grâce à elle j'ai l'opportunité de lire ce roman très intriguant :)
tardivement vôtre,buffin,delirium,lauren oliver,amour

Elminster, tome 1 : La jeunesse d'un mage de Ed Greenwood (Milady, 282 pages)
Source : Éditeur
Via : Livraddict
L'acheter : Amazon
Au temps où les dragons du mal rôdent encore dans les cieux de Faerûn, un petit berger rêve d’aventure : son nom est Elminster. Favori de Mystra, la déesse de la magie, il ne manque ni de courage ni d’imagination. Un jour, il deviendra le sage parmi les sages. Mais la voie de la sagesse est semée d’embûches, car le monde est désormais aux mains des barbares et des sorciers : les parents du garçon sont assassinés et son village rasé.
Pour l’heure, Elminster n’a que sa jeunesse pour lui.
Mais la jeunesse n’est-elle pas destinée à changer le monde ?
Un livre qui semble prometteur ! ^^
Surprises :
La danseuse du temple de John Speed (J'ai lu, 573 pages)

L'acheter : Amazon
Inde, 1658. Lucinda, jeune noble portugaise vivant dans la colonie de Goa, n'a jamais quitté la ville et rêve d'aventures... Lorsqu'elle prend part à l'expédition qui doit conduire la sublime Maya, danseuse de temple, auprès du grand vizir de Bijapur à qui elle est offerte en présent, Lucinda sent enfin souffler un vent de liberté. Mais le périple n'est pas de tout repos et l'aventure tourne à la tragédie lorsque le cortège est attaqué par des bandits de grands chemins qui manquent de la violer. Sauvée in extremis par Pathan, un fier et mystérieux soldat indien, elle va connaître ses premiers émois amoureux tout en goûtant aux plaisirs de l'Inde, à ses couleurs et ses saveurs ensorcelantes... Une fresque historique époustouflante qui nous plonge dans l'atmosphère exotique de l'Inde du XVIIe siècle.
La condition de Jennifer Haigh (J'ai lu, 509 pages)
L'acheter : Amazon
Cape Cod, été 1976 : comme chaque année, Frank, son épouse Paulette et leurs trois enfants passent leurs vacances dans la demeure familiale. C'est à la plage que Frank est frappé par l'apparence de sa cadette. À treize ans, Gwen a encore la taille d'une fillette... Le diagnostic est sans appel : Gwen est atteinte du syndrome de Turner. Elle ne grandira pas et restera à jamais prisonnière de son corps d'enfant. Pour tous, ce verdict signe la fin des jours heureux. Vingt ans plus tard, à nouveau réunis dans la villa de Cape Cod, les membres de la famille, un à un, tentent une dernière fois d'accepter - et de faire accepter - leurs choix d'existence. Une splendide saga sur les passions et les tensions qui relient inéluctablement les parents, les frères et les sœurs.
Madeleine Vionnet, ma mère et moi de Madeleine Chapsal (J'ai lu, 182 pages)
L'acheter : Amazon
" Madeleine Vionnet, ma marraine, et Marcelle Chaumont, ma mère, ont créé et dirigé la plus grande maison de haute couture d'avant-guerre, à Paris. Elles m'ont éduquée dans le luxe, mais aussi l'exigence. Je devais exceller en tout, à l'école, aux cours de maintien, dans mon apparence. À leur image... Dès mes trois ans, j'ai assisté aux collections et peu à peu j'ai pris conscience de la grandeur de ce travail accompli par une ruche de douze cents employées, dans une discipline quasi militaire, pour créer et reproduire plus de mille modèles par an. Reste que je ressentais la futilité de ce monde aujourd'hui disparu. Une femme ne valait-elle que par ce qu'elle portait ? Ces chiffons sublimes pouvaient-ils consoler certaines d'avoir dû renoncer à un métier, à une vocation, à leurs rêves d'autonomie ? Derrière cette coûteuse élégance se menait en sourdine un combat. C'est cette histoire ambiguë de femmes en marche vers leur libération, d'une mode à l'autre, que j'ai voulu raconter. J'en fais partie. "
Ils viennent tous les trois d'une surprise 'organisée', par Pauline, l'attachée de presse des éditions J'ai lu. Un très grand merci à elle :D
Et vous, qu'avez vous reçu/acheté cette semaine ?
& Enjoy